Officiel 26.05.07 . 00:00
Mise à jour13.02.18 . 10:56

Hors Compétition : « L’Age des Ténèbres » de Denys Arcand

Arcand

Arcand © AFP

Quatre ans après son Prix du Scénario pour Les Invasions Barbares, Denys Arcand vient présenter, Hors Compétition et en clôture de cette 60e édition du Festival de Cannes, L’Age des Ténèbres. Dans cette satire de la société, le réalisateur québécois filme la lassitude de Jean-Marc, un homme banal, fonctionnaire sans conviction, père dépassé et rêveur patenté. Seuls ses songes, en effet, parviennent à le soulager de sa déprime chronique…

« Il y a un merveilleux dicton hollywoodien, raconte Denys Arcand, qui dit « si vous avez un message à envoyer, appelez Western Union ». Ce n’est pas que j’ai rien à dire sur la société, mais je raconte une histoire. Cette histoire a des côtés symboliques, certes, mais ce n’est pas un film à message. Je serais incapable de faire une tragédie d’un bout à l’autre, et je serais incapable de faire juste une comédie. Mes films oscillent toujours entre le comique, le grotesque, le tragique, le mélo… C’est pour ça que je fais des films et que je ne suis pas un militant politique, parce j’ai tendance à voir des avantages à la position adverse. »

Photo Copyright AFP



Le même jour

Partager

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires

Tournez votre smartphone pour accéder au site