Officiel 23.05.07 . 00:00
Mise à jour13.02.18 . 10:52

Tous les Cinémas du Monde : la Journée de l’Afrique

Inauguration monde

Inauguration monde © JB

Le programme Tous les Cinémas du Monde consacre sa cinquième journée à l’Afrique. Cette initiative, visant à la présentation par des pays sélectionnés d'un éventail de leur création cinématographique, met aujourd’hui à l’honneur quatre films – Mo & Me de Roger Mills et Murad Rayani, Un Matin Bonne Heure de Gahité Fofana, O Herói de Zézé Gamboa et Il va pleuvoir sur Conakry de Cheick Fantamady Camara – qui font écho à ces questions : comment grandir dans la guerre ? Comment retrouver les réflexes de la vie lorsque la paix revient ? Comment trouver sa voie entre tradition et modernité, entre destins individuels et secousses de l’Histoire ?

Dans le cadre de cette Journée, le Festival de Cannes a accueilli ce matin la réunion du Bureau de la FEPACI (Fédération Panafricaine des Cinéastes), organisation chargée d’amener les Etats africains et les institutions internationales à mettre en place des politiques culturelles de soutien aux industries cinématographiques nationales, régionales et interafricaines. Durant cette rencontre a été annoncée « la restructuration de l’organisation autour des enjeux du 21e siècle que constituent la numérisation et l’essor des nouvelles technologies ». Il a également été dit que « la FEPACI encouragerait les gouvernements d’Afrique à ratifier la Convention de l’UNESCO préservant la diversité culturelle » et qu’elle « mettrait en place un fond d’assistance pour favoriser et promouvoir les coproductions interafricaines ». La FEPACI s’est par ailleurs engagée à réclamer des quotas de diffusion de productions locales sur les télévisions africaines, le rapatriement d'archives cinématographiques sorties du continent africain pendant la période coloniale, la création locale de cinémathèques, le renforcement des droits intellectuels et le développement de la lutte contre la piraterie. Le Président du Festival Gilles Jacob a pour sa part ajouté : « Le Festival est heureux d’accueillir cette assemblée magnifique et souhaite aider le cinéma africain pour que des cinéastes viennent présenter leurs œuvres dans toutes les sélections. »

Photo copyright Julia Brechler



Le même jour

Partager

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires

Tournez votre smartphone pour accéder au site