Cannes Classics 13.05.16 . 13:45
Mise à jour13.02.18 . 09:42

Frederick Wiseman ausculte les urgences dans Hospital

Photo du film Hospital

Photo du film Hospital © DR

Un tournage en équipe réduite et des centaines d’heures de rushes… ce documentaire de Frederick Wiseman, sorti en 1970, chronique le quotidien des médecins et des patients du Metropolitan Hospital de New York. Il révèle à quel point la qualité des soins prodigués est conditionnée par une diversité de facteurs, de l’équipement à l’organisation de l’équipe médicale.

Pourquoi avez-vous choisi de chroniquer le quotidien du Metropolitan Hospital de New York ?

Dans le cadre de ma série sur les institutions, je voulais réaliser un film sur le service des urgences et le centre de traitement ambulatoire d’une grande ville. J’ai choisi le Metropolitan Hospital de New York car à l’époque, c’était le seul hôpital public rattaché à un secteur se déployant de Times Square à la 125e rue, d’Est en Ouest de Manhattan.

 

Avec quel objectif avez-vous démarré la réalisation d’Hospital ?

Les médecins et les infirmières de cet hôpital y prodiguaient jusqu’à 500.000 soins par an. Ce qui m’a intéressé, c’était de montrer la variété des problèmes de santé physiques et mentaux traités, ainsi que la nature des soins apportés. Mon but était de filmer leur travail au quotidien. L’ensemble du personnel a aimé le film.

Un tournage de quatre semaines

Un mot sur le tournage ?

Nous avons tourné durant quatre semaines afin d’obtenir assez de séquences pour monter un film dévoilant les enjeux régissant les rapports entre les médecins, les infirmières, les patients et les familles. Heureusement, nous n’avons eu aucun problème technique. Personne n’a également formulé d’objection à être filmé, en dépit de la gravité de certains problèmes de santé qui contraignaient ces patients à solliciter les soins de l’hôpital.

 

Qu’est-ce que le film dit de la qualité des soins prodigués à l’époque aux États-Unis ?

Je ne connaissais rien de la situation dans les autres hôpitaux new-yorkais ou américains et c’est pour cette raison qu’il ne serait pas pertinent de généraliser, notamment pour ce type de sujet vaste et complexe. Le documentaire vaut uniquement pour le Metropolitan Hospital de New York.

 

Hospital est projeté dans le cadre d'un hommage croisé à Raymond Depardon et Frederick Wiseman.

Présenté par Zipporah Films et Blaq Out en partenariat avec Doc & Film et UniversCiné, restauration de Hospital en copie 35 mm par la Library of Congress Audiovisual Conservation Center d’après les négatifs originaux de la collection Zipporah Films.

À noter que Frederick Wiseman sera présent à Cannes et recevra à cette occasion le Prix Consécration de France Culture.

Sur Scène14.05.2016 . 09:38

Hospital de Frederick Wiseman

Rédigé par Benoit Pavan



HOSPITAL
Cannes Classics

HOSPITAL

Frederick WISEMAN

ÉTATS-UNIS - 1969

01:24

Focus

Le même jour

Partager

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires

Tournez votre smartphone pour accéder au site