Cinéma de la Plage 16.05.16 . 15:20
Mise à jour13.02.18 . 09:43

The Endless Summer surfe sur la vague de la Croisette

Photo du film The Endless Summer

Photo du film The Endless Summer © Bruce Brown Films, LLC, tous droits réservés

Avec The Endless Summer, documentaire sorti en 1966 et qui traite de la culture surf, le réalisateur américain Bruce Brown réunit tous les ingrédients pour produire la recette du voyage idéal. Présenté au Cinéma de la Plage, voici trois bonnes raisons de revoir ce film sur le sable.

Pour son réalisateur, roi de la vague

Bruce Brown, passionné de surf, en a fait le thème principal au sein de sa filmographie. Avec Slippery when Wet (1958), Surf Crazy (1959), Barefoot Adventure (1960), Surfing Hollow Days (1961) et The Endless Summer (1966), il est considéré comme l’un des piliers du genre. Son style a notamment donné le ton à Thicker than Water de Jack Johnson et Chris Mallow (2000) et à Momentum de Matt Beauchesne (2001).

 

Pour surfer sur de nouveaux horizons

The Endless Summer nous invite à explorer les plus belles plages aux quatre coins du monde. De l’Afrique à l’Australie, en passant par la Nouvelle-Zélande, Tahiti et Hawaï, nous suivons les aventures de Robert August et Mike Hynson, à la recherche de la vague parfaite. En quelques mois, ces sportifs accomplissent le rêve d’une vie et guident les nouvelles générations vers la voie de la découverte.

 

Pour sa bande originale

Pour nous transporter à travers le monde, Bruce Brown s’est accompagné de The Sandals, un groupe de surf rock des années 60, dont le titre Theme from the Endless Summer, spécialement composé pour le documentaire, est devenu une référence dans les films de surf.

Rédigé par Eugénie Malinjod



THE ENDLESS SUMMER
Cinéma de la plage

THE ENDLESS SUMMER

Bruce BROWN

ÉTATS-UNIS - 1966

01:32

Le même jour

Partager

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires

Tournez votre smartphone pour accéder au site