Ma sélection ()

Réalisateur TCHAD

Mahamat-Saleh HAROUN

Mahamat-Saleh HAROUN

© Nicolas Thévenin, 2014

__juries.artiste.title.biographie

Né au Tchad, Mahamat-Saleh Haroun s’installe en France où il étudie le cinéma et travaille comme journaliste. En 1999 il réalise Bye Bye Africa, Prix du Meilleur Premier film au Festival de Venise. Son deuxième long métrage Abouna (2002) est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. En 2006 la Mostra de Venise lui décerne le Prix spécial du Jury pour Daratt, et le Museum of Modern Art (MoMA) à New York lui consacre une rétrospective. En 2010 Un homme qui crie est en compétition à Cannes et remporte le Prix du Jury. La même année, Haroun reçoit le Prix Robert Bresson au Festival de Venise, ainsi que le « Premio Humanidade » à la 34e Mostra de São Paulo, au Brésil. En 2013 il est à nouveau en Compétition à Cannes avec Grigris, et l’UNESCO lui remet la médaille Federico Fellini.

__juries.artiste.title.filmspresentes

Palmarès

__juries.artiste.title.presences

Membre - Cinéfondation et Courts métrages - 2014
Membre - Longs métrages - 2011

Réalisateurs

Tournez votre smartphone pour accéder au site